Timeliner





Tout ce qu’il faut savoir sur les Conventions Nationales

Aneline Mennella 5 juillet 2016
Convention Républicaine 2008 - CREDIT PHOTO : Carol M. Highsmith, Library of Congress
05Juil

Fin juillet se tiendront les Conventions Nationales des partis républicain et démocrate. Deux semaines de débats, de discours et de votes qui s'achèveront par l'investiture des candidats à la Maison-Blanche.

Qu’est-ce qu’une Convention Nationale ?

Pour les Démocrates comme pour les Républicains, la Convention Nationale vise à désigner officiellement le candidat qui représentera son Parti lors de l’élection générale de novembre ainsi que son colistier. Ces rassemblements, véritables shows suivis en direct dans le monde entier, réunissent l’ensemble des délégués afin qu’ils votent pour désigner celui ou celle qui les représentera à la présidentielle ainsi que son ou sa vice-président(e).

Quand et où ont-elles lieu ?

La Convention Nationale des Républicains se tiendra du 18 au 21 juillet à Cleveland (Ohio). Les Démocrates tiendront quant à eux leur Convention Nationale la semaine suivante, du 25 au 28 juillet à Philadelphie (Pennsylvanie). La tradition veut que le parti du Président sortant n’organise sa convention qu’en deuxième. Le plus souvent, les conventions durent quatre jours.

Convention Républicains 2012 - CREDIT PHOTO : PBS NewsHourLe calendrier des Conventions est savamment orchestré. Originellement, elles étaient organisées à un mois d’intervalle mais cet écart tend à se resserrer. Cette année, comme lors des deux précédents scrutins, quatre jours seulement séparent les deux événements. Par ailleurs, il faut aussi s’accommoder des différents rendez-vous sportifs, à commencer par les Jeux Olympiques. Pour ne pas se faire voler la vedette par les athlètes, les Comités Politiques ont donc décidé de planifier leurs Conventions avant ou après les JO, en prenant garde toutefois à ne pas trop empiéter sur le mois de septembre qui marque le coup d’envoi de la saison de football américaine (la NFL).

Qui y participe ?

Les conventions attirent beaucoup de monde. Entre les délégués, les membres du comité du Parti, les militants, les bénévoles, les lobbyistes, les équipes techniques et de sécurité et les journalistes, ce sont près de 50.000 personnes qui se retrouvent sur ces 4 jours. À elle seule, la presse américaine et internationale représente 15.000 personnes. Toutefois, seuls les délégués sont autorisés à participer à la convention. Alors, pour occuper tout ce beau monde, des festivités sont organisées dans la ville pendant toute la durée de la convention.

Comment cela se déroule-t-il ?

Outre l’intronisation d’un candidat et de son vice-président, les Conventions sont aussi l’occasion de rédiger la feuille de route que suivra le potentiel futur POTUS ainsi que son parti pendant les quatre prochaines années. Les conventions sont donc le théâtre de nombreuses réunions, meetings et autres pourparlers.

Chaque jour, des personnalités et élus du Parti prennent la parole pour aborder de grands thèmes comme l’économie et la sécurité ou encore pour faire l’éloge du candidat. Parmi les discours incontournables on retrouve évidemment celui du/de la président(e) du parti, du/de la conjoint(e) du/de la candidat(e) et du keynote speaker, à savoir une figure montante du parti (en 2004, le Parti Démocrate avait choisi Barack Obama). Il n’est pas rare non plus de voir des stars et des artistes aux côtés des candidats, certains allant même jusqu’à pousser la chansonnette.

Et puis, il y a évidemment le vote qui permet de désigner officiellement le candidat du Parti. Si lors du premier tour, aucun candidat n’atteint la majorité absolue des voix, un deuxième vote est organisé puis un troisième jusqu’à ce qu’une majorité se dessine. On parle alors de convention « ouverte » ou « négociée ». Au fur et à mesure, les délégués sont alors libérés de leur obligation de soutien à telle ou tel candidat.

Une fois que l’on a un(e) gagnant(e), c’est à lui ou elle de s’exprimer dans le cadre de son discours d’investiture. Il a généralement lieu le dernier soir de la Convention et s’achève par un lâché de ballons et de confettis.

Comment se passe le vote ?

Convention Nationale 2008 - CREDIT PHOTO : PBS NewsHourLe vote obéit à la règle du « roll call ». Les États sont ainsi appelés par ordre alphabétique, en commençant par l’Alabama et en terminant par le Wyoming. Le représentant de chaque État peut alors donner le décompte de ses délégués ou bien passer son tour, auquel cas il sera rappelé à la fin du tour. Cette petite subtilité relève en réalité de la courtoisie et du symbole. Le but étant que l’État du candidat (ou de son VP) soit celui qui lui offre la majorité et donc la nomination de son poulain.

Ces grands rendez-vous, minutieusement mis en scène et largement retransmis à la télévision, offrent une extraordinaire visibilité aux candidats. Une grand-messe qui vise aussi à afficher l’unité des partis et à impulser une nouvelle dynamique avant le sprint final.

Dans la catégorieTimeLive #USA2016
Aneline Mennella
A propos de l'auteur Aneline Mennella