Timeliner





La pub négative, très peu pour Sanders…

Marine Quideau 18 mai 2016
Fact checking
18Mai

Timeliner continue sa vérification des faits avec Bernie Sanders et son dégoût finalement très relatif pour la publicité négative.

« Je n’ai jamais fait de publicité négative. Ce procédé me dégoûte » avait déclaré Bernie Sanders lors de l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle.

Et pourtant…en janvier dernier, l’équipe de campagne d’Hillary Clinton publie un communiqué intitulé « Sous la pression, Sanders a finalement recours à la publicité négative, revenant sur sa promesse de départ de faire campagne différemment ». C’est assez clair. Même si les partisans de l’ancienne Secrétaire d’État se sont peut-être un peu emballés. Dans cette vidéo d’une trentaine de secondes, la candidate n’est même pas personnellement évoquée. On y parle des contributions de la sphère financière à l’establishment démocrate dans son ensemble.

Puis en avril, un conseiller de Bernie Sanders clamait à nouveau haut et fort que son candidat ne s’était « jamais servi ni de l’image ni du nom de sa rivale dans une publicité ». Il a la mémoire courte. En mars, quelques jours donc avant la déclaration de ce conseiller, les équipes de Sanders annoncent la diffusion d’un spot radio dans le Michigan, mettant en cause Clinton et son soutien au refinancement public de l’industrie automobile après la crise. C’est vrai, dans cette pub, on ne fait référence qu’à « sa rivale au sein du Parti Démocrate ». Sauf que dans certains États comme la Caroline du sud, ces mêmes équipes ont validé une toute autre version dans laquelle la candidate est bel et bien nommée.

Dans la catégorieFACT CHECKING
Marine Quideau
A propos de l'auteur Marine Quideau